Madagascar prête à affronter le danger du Coronavirus

vendredi 10 avril 2020, 6:27
Madagascar prête à affronter le danger Du coronavirus

La mobilisation contre le coronavirus est effective à Madagascar. Les mesures annoncées par le président de la République sont appliquées à la lettre et elles ont été bien perçues par l’opinion. Le pays ne sera donc pas pris au dépourvu par la possible entrée du virus, les moyens matériels et humains étant pour le moment suffisants. Nous ne connaissons pas la situation  alarmante de la France où  le stade 3 est atteint et où les autorités vont ordonner le confinement de tous les citoyens. La crainte du COVID- 19 ne taraude pas encore les esprits chez nous, mais il existe maintenant une prise de conscience du danger à nos frontières.

 Madagascar prête à affronter le danger Du coronavirus « Le spectacle du tourment des Français et des Italiens  interpelle tous ceux qui se demandent comment les Malagasy vont réagir si la pandémie s’installe chez nous. Les autorités françaises, le président Emmanuel Macron en tête , n’ont pas cessé d’appeler la population à respecter les règles édictées. Elles ont déploré le laisser-aller des citoyens le week-end dernier. Le résultat est l’aggravation de la situation  et le passage au stade 3 de l’épidémie. L’indiscipline et  la volonté de narguer les autorités ont aggravé la situation. Le nombre de morts et de malades a considérablement  augmenté au grand désespoir des responsables. Hier, les autorités sanitaires ont multiplié les avertissements, et demandé le durcissement des mesures. Elles ont préconisé le confinement de toute la population comme en Italie.  Le président Emmanuel Macron s’est une nouvelle fois adressé à ses compatriotes hier soir ,et a  annoncé la prise de mesures plus contraignantes pour freiner cette progression de la pandémie. La majorité des Français est parfaitement consciente de la nécessité de ces nouvelles règles. Les récalcitrants vont devoir se plier à la discipline commune.  Madagascar n’est pas encore, dit-on, touchée par l’épidémie du coronavirus, mais les Malagasy doivent se préparer si nécessaires à subir les mêmes règles contraignantes que les Français ou les Italiens si cela est nécessaire . » Patrice RABE rédaction Midi Madagascar.

Malheureusement face à l’urgence sanitaire mondiale, notre île aussi a décidé de fermer provisoirement ses frontières et nous, acteurs du tourisme sommes contraints de stopper toutes nos activités pour les semaines à venir.

 C:\Users\Maurice\Desktop\image covid19.jpg

Selon le Président Rajoelina, si la Grande île est épargnée jusqu’à présent, c’est en raison du dispositif de prévention mis en place par l’État. En outre, le ministère de la Santé a aussi mis en place des équipes afin de prendre la température de tous les passagers à l’aéroport d’Ivato. Enfin, Madagascar a pris la décision d’interdire les vols venant d’Europe (Italie, France, Espagne, Allemagne, etc.), mais aussi de La Réunion et Mayotte, durant un mois.

La Grande île a aussi décidé d’interdire aux bateaux de croisières d’accoster dans le pays. Toutefois, ceux qui sont à l’extérieur ou à l’intérieur, ils auront jusqu’à jeudi 19 mars pour revenir ou partir de l’île rouge. Les vols en provenance de l’extérieur vers les provinces seront aussi interdits.

Le gouvernement malgache a pris plusieurs mesures afin d’empêcher l’entrée de ce virus dans le pays. D’abord, une ligne verte portant le numéro 910 a été mise en place pour que chaque personne puisse demander gratuitement des informations concernant l’épidémie du coronavirus ou signaler des cas, etc. Ensuite, le ministère de la Santé a donné une formation à tous les médecins et aides-soignants, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), afin de prévenir la propagation du virus et soutenir les efforts nationaux de lutte contre le Covid-19, la Banque Mondiale a débloqué 3,7 millions de dollars ou environ 3,3 millions d’euros.

                    Depuis 15 jours, à Madagascar, tous les taxis brousse et avions du pays étaient à l’arrêt pour limiter au maximum les déplacements de personnes sur l’île. Toutefois, dimanche soir, le président de la République a pris la décision d’autoriser pendant trois jours, le transport de voyageurs pour permettre aux personnes confinées loin de chez elles, de rentrer dans leur ville d’origine si elles le souhaitaient. Les autorités ont vite été dépassées. Une situation inquiétante pour beaucoup d’observateurs.

 « Rester chez soi est une question de santé publique ! » 

Cependant, nous allons continuer à vous informer sur les mesures prises face à l’urgence sanitaire, mais aussi vous faire rêver, vous faire découvrir notre Ile Sainte Marie et sa singularité si attachante illustrée parfois en écrit, parfois en images à travers des histoires, des expériences, des tranches de vie… 

Soyons solidaires. Restons optimistes. Reportez votre réservation, maintenez vos projets de voyage.

 Gardons le lien, maintenons la conversation. Nos équipes sont plus que jamais à votre écoute.

Si vous avez des questions, besoin d’informations, contactez-nous par mail: sales.riakeresort@gmail.com  Whatsapp: +261 34 41 229 99 .
Nous avons à cœur de rester « connectés »avec vous, Vous pouvez nous retrouver sur les réseaux sociaux pour suivre notre actualité.